Actualités de N124 agence de communication
Le blog de N124 56abb43b5fa37.jpg Le blog de N124 5457acd735f34.jpg Le blog de N124 542e957a9be5e.jpg
Philippe Cazaban et Henri Sannier

Philippe Cazaban, lauréat du prix du beau livre de l’Association des écrivains sportifs.

Philippe Cazaban, lauréat du prix du beau livre de l’Association des écrivains sportifs pour GÉANTS "Toute l'histoire du basket-ball". Créé en 1991, le Prix du Beau livre (Prix Lacoste) récompense un ouvrage illustré par les documents les plus originaux. Par la qualité des images mais aussi des textes, il contribue à la beauté et à la grandeur du sport. Ce Prix est doté par la Société Lacoste.
http://ecrivains-sportifs.fr

On pense souvent à tort, que le sport est une affaire de chiffres, de résultats, de palmarès. Selon moi, le sport est le lien des Hommes dans notre société, voici pourquoi.

Je pense d’abord à Serge Laget. Serge tu m’as ouvert les portes de l’histoire du sport.
je te remercie.

Gérard Bosc, Monsieur Bosc ! L’éclaireur. Académicien du Basket, ancien DTN. Il a œuvré à la transformation du basket et a écrit en pionnier l’histoire du basket-Ball en France. Il est de chez moi, de St jo à Toulouse.
Gérard, je te remercie.

Tu te souviens Pacheco ? Nous étions à Madrid un soir de novembre 2010 avec l’ami Régis Sonnes. Nous avons parlé avec enthousiasme des livres de tauromachie et d’Orthez, ta ville autour d’un bon verre de vin. (à moins que ce ne soit plusieurs bouteilles de vins).
Pacheco, je te remercie. C’est toi qui ouvres la brèche.

L’équipe de France de basket-ball, l’Équipe et l’éditeur. Rendez-vous dans une brasserie pour "réunion informelle" que nous apprécions tant, avec Jean-Christophe Delpierre et Mathilde Heuveline. Je pose sur la table du café une poignée de journaux. Ce jour-là, le journal l’Équipe titre "Géants" en une de couverture, les bleus gagnent l’Espagne à Madrid et c’est un exploit. Jean-Christophe est convaincu, il dit oui.
Jean-Christophe, L’équipe de France de basket-ball, l’Équipe, je vous remercie.

Régis Sonnes. Je monte dans le bus de l’Union Bègles-Bordeaux en direction du stade de Colombes début janvier 2015, je suis à côté de toi et juste devant moi, il y a Raphaël Ibanez, on parle un peu de rugby, des Landes, de la Chalosse et tout naturellement de basket.  Et oui les gars ! La Chalosse, c’est rugby et basket !
C’est précisément ici, assis à l’avant du bus des joueurs de l’UBB que ce livre prend forme : "Je dois aller voir la Chalosse".
Régis Sonnes, je te remercie.

8 janvier 2015, L’obscurité. L’attentat sauvage de Charlie Hebdo.

J’appelle Sébastien Garzelli. Nous partons en voiture à travers l’Hérault, l’Aude, le Midi Pyrénées, le Gers, le Béarn, les Landes, la Chalosse, et le Pays basque, mon pays. Un voyage initiatique et gastronomique de quelques jours.
Sébastien Garzelli, coéquipier de toujours, je te remercie.

Direction ORTHEZ ! Le café "chez Moulia". Son fils occupe les lieux, Cloclo Moulia n’est pas loin. On la retrouve un peu plus tard, comme avant, derrière son comptoir et tous les souvenirs remontent, l’émotion aussi.
Famille Moulia, je vous remercie.

Il y a aussi cette rencontre incroyable en pleine nuit, en rase campagne avec Jacques Cathalaa, il arrive, on part. Jacques Cathalaa, le photographe des années Orthez qui m’offre son trésor.
Jacques Cathalaa, je vous remercie.

On a rendez-vous avec Jean-Charles Lartigue de la Dépêche du Midi au croisement d’une départementale. Il nous emmène chez Alain Jardel. Assis face à la chaine des Pyrénées, une part de tarte maison à la main, j’enregistre le discours passionné d’Alain Jardel. L’histoire du basket à Mirande, 3 fois champions de France, 5000 habitants, est édifiante.
Alain Jardel et Monique Jardel, je vous remercie.

Un détour et nous rencontrons, Jean-Paul et Michèle Rey.
Michèle me parle de la grâce des joueurs de l’élan, de Larrouquis, Jean-Paul acquiesce. J’écoute et je mange une formidable galette des rois.
Jean-Paul et Michèle Rey, je vous remercie.

Il faut partir, on a rendez-vous avec le "prési" à Pau. Monsieur Pierre Seillant nous attend dans son royaume (jeu de mots facile : rendez-vous est pris au Palais des sports de Pau). Il nous raconte la vie de son club, l’Elan Béarnais, sa vie.
Monsieur Pierre Seillant, je vous remercie.

Jean-François Dutoya. Tu organises une rencontre avec le gratin de la Chalosse au restaurant à Aubagnan ; il y a Olivier Léglise "l’Américain des Landes", Philippe Darricau, et Frédéric Lanave, Thierry Lespias. Un apéritif appuyé plus tard, on se retrouve à table pour un long repas. J’ai beaucoup de respect pour vous tous et pour la garbure du jour. Savez-vous qu’en Chalosse, tous les villages jouent au basket, et justement les minimes du Tursan-Basket-Club jouent ce samedi. Maintenant, je comprends mieux la hargne des landais.
Je vous remercie un par un.

Les Landes, c’est aussi Mont-de-Marsan, les arènes de Plumaçon et Bruno Baptifoy, la légende du basket Montois. On va le voir, et là encore on se retrouve à table chez lui en toute simplicité. Et ton histoire, ta sincérité me bouleverse.
Bruno Baptifoy, je te remercie.

Dois-je vous parler du point culminant de ma vie de fan ? Vous dire cette soirée d’hiver assis à la table de Freddy Hufnagel. Freddy dans la cuisine, une clope à la main, qui parle de sa carrière et du respect qu’il a pour Gérard Bosc. Quelle leçon d’humilité !
Freddy Hufnagel, camarade ! Je te remercie.

Plus tard, lors d’un autre voyage je rencontre Monsieur Ivan Mainini, président de la FIBA, et j’écoute et j’apprends et surtout je me tais.
Monsieur Mainini, quelle belle carrière ! Je vous remercie.

En route vers le Nord, Valenciennes, Denain et Jean Stawikowski. Je découvre l’histoire de la ville de Denain, des mineurs, des corons et des enfants de l’école de Denain-Voltaire.
Jean Stawikowski, je vous remercie.

Enfin, il y a les légendes bretonnes, la Bretagne chère à Mathilde Heuveline. Rencontre à Rennes, longue discussion, grandes découvertes.
Jean-Marie Kerdoncuff,  je vous remercie.

Et il y a surtout Daniel Champsaur, mon co-auteur. Le musée du basket et son sublime fonds photographique.
Daniel je te remercie, tu crédibilises notre travail.

Je peux vous faire une confidence maintenant ; sans eux, sans cette grande et belle famille du basket, point de livre.

Merci à tous. Merci les Géants !

Philippe Cazaban.
"Géants, toute l’histoire du basket-ball"

Géants, toute l’histoire du basket-ball

Auteurs :
Daniel Champsaur : Travaille à la FFBB et au Musée du Basket.
Philippe Cazaban (spécialisé dans la valorisation du patrimoine sportif et culturel) j’ai travaillé notamment sur plusieurs ouvrages de sports à l’équipe et réalisé des livres sur le Tour de France, le football et le rugby pour de nombreuses maisons d’édition.

C’est un livre absolument fou, 254 pages, 2 kilos ! Il y a de véritables trésors dans ce beau livre, des illustrations totalement inédites, plus de 600 images, des maillots mythiques, des portraits et des témoignages incroyables de Mainini, Hufnagel, Seillant, Jardel, Léglise, Bosc.

Le sujet du livre porte sur l’histoire du basket en France, de la rue de Trévise à nos jours. L’histoire des clubs et de l’équipe de France (homme et femme) dans les grandes compétitions internationales.

Le basket, est un jeu palpitant, au cours duquel chaque minute est un enjeu.
Ce livre est basé sur ce rythme. Il y a de l’émotion, jusqu’aux derniers instants.

Pour cet ouvrage, nous avons utilisé une bonne partie du fond photo du musée du Basket. J’ai pris beaucoup de photographie et découvert des pépites iconographiques dans les villes comme Berck, Denain, Orthez, Clermont, Limoges, les Landes où la Bretagne.

Je peux vous dire qu’il y a plus que de la passion dans ces pages. On essaye de rendre une émotion en racontant l’histoire de ces Géants du sport français !
Ce livre s’adresse aux amoureux du basket, il est destiné à un très large public.

254 pages, Format à la française : 32 cm X 25 cm.
Couverture cartonnée  
Éditions Chronique

En vente partout ! :)
Affiche Pentecotavic 2015

Festivités de la Pentecôte 2015.

"2015, les Festivités de Pentecôte s’invitent une nouvelle fois dans notre commune ! Un nouveau pari à relever !

L’association Pentecôtavic et le Club Taurin vicois, en accord avec la Municipalité, ont concocté un joli programme, riche en activités diverses et en sons de tout genre. Il promet de bons moments en perspective.

Cette année encore, musiciens et artistes nous enchanteront de leurs plus belles oeuvres, les courses, pédestres ou burlesques, raviront les amateurs, les plus beaux "toros" défileront dans nos arènes et les Festayres joueront le rôle de leur vie dans leurs magnifiques costumes de cinéma. Tout est prêt pour que chacun s’amuse !

Grâce aux mesures mises en place (camping, parking, secours, etc.), c’est dans la confiance, la sécurité et la convivialité que nous vous accueillons. Si chacun aborde cette édition avec l’esprit de la fête, l’envie de s’amuser et le respect de son prochain, je ne doute pas que Pentecôte 2015 sera un très grand cru !

Bon week-end à tous !"

Le Maire,
Michel Espié

Information pratique en téléchargement sur le site Internet :
Site officiel de la ville de Vic-Fezensac =>Pentecôte à Vic 2015


Huguette Café Cantine du Bon Vivre

Huguette Café Cantine du Bon Vivre, institution gastronomique toulousaine créée il y a un quart de siècle par Alain et Huguette Méliet.

Sous l’autorité d’Huguette et avec la complicité de sa fille Cathy, le chef s’adonne à une cuisine actuelle, rustique et terrienne, dominée par le canard gras, le cochon fermier, les légumes frais et les pâtisseries régressives.

De l’arrière-cuisine à la salle, chacun s’applique à dispenser les bienfaits de la cuisine familiale gasconne, aussi plaisante qu’on imagine et bien plus diététique qu’on croit.

Bienvenue chez Huguette, le café-cantine qui réconcilie en deux temps (jour & nuit) et trois mouvements (entrée-plat-dessert) le charme de la cuisine rurale et les nécessités de la vie urbaine.

Huguette Café Cantine du Bon Vivre :
15bis, Place du Président Thomas Wilson
31000 Toulouse

Horaires :
Ouvert 7 jours / 7, de 11h00 à 23h00.

Réservation
Par téléphone au :
05 61 23 07 17

Site Internet :
http://huguettecafecantine.fr
XV incroyable histoire du rugby.

XV incroyable histoire du rugby. Attention, ceci n'est pas un livre, mais un ballon, une immense aventure...

UN LIVRE OVALE

Attention, ceci n'est pas un livre, mais un ballon, une immense aventure....Et si vous n'aimez pas Roger Couderc, Casque d'or, Patou, les Bleus, les grands Chelems, "Allez France", Walter, les pets au casque, et les voyages en terre promise, ne l'ouvrez pas. Il n'y a que ça, mille scoops, mille petites ou grandes histoires, mille matches petits ou grands. La phrase d'Arnoux : "le ballon contenait plus de ciel que son gabarit" prend ici tout son relief, car s'il y a bien 350 pages, 600 illustrations souvent inédites, dont 40 en double page, svp, il y a bien davantage.

Ici, on touche le rugby du doigt, on sent l'émotion, on devine la ferveur, on frissonne, car ils sont bien tous là, pionniers, journalistes, dessinateurs, artistes, photographes, écrivains ou joueurs à se passer le cuir, la gonfle, la pastille, la pastèque. Tous, de Ronsard à Ellis, d'Amand le bien nommé à Dussautoir, de Reichel à Sella, de Communeau à Rives, de Géo André aux Boni, de du Manoir à Crauste, de Prat à Blanco, de Roques à Ibanez, de Mias à Nallet, de Brennus à Saulnier, de Jauréguy à Gachassin, ils sont tous là, ceux qui de Menton à Wellington, de Colombes à Johannesburg, du Parc des Princes à Cassayet ont forgé ce nouveau continent qui s'appelle l'OVALIE.

Enfin, on découvre ici Raymond Gabaig, l'inventeur de ce terme magique, et les sarabandes, qui des saltimbanques du jardin du Luxembourg aux professionnels de l'Eden Park aujourd'hui, ont tressé ce monde improbable où comme le dit Antoine Blondin :"un maillot plus un maillot font un maillon". Des déculottées des balbutiements à la tête dans les nuages des premiers grands chelems et des finales mondiales, on rebondit partout, et toujours avec humour grâce à une maquette offensive et un texte enlevé. Les auteurs ne sont pas pour rien de Narbonne, Cahors ou Carcassonne. Entrez, entrez, les immenses mains de Walter vous ouvrent le rideau, entrez tout est à voir.

Si dans la même collection, vous avez aimé "Jour de foot", et adoré "Jour de fête, la grande histoire du Tour de France", vous allez croquer "XV"...C'est la cerise sur le gâteau.

XV, l'incroyable aventure du rugby, par Françoise et Serge LAGET, Philippe CAZABAN, Gilles MONTGERMONT. Préface de Walter SPANGHERO. 350 pages, 586 illustrations, 15 chapitres avec mi-temps, 2 kilos, 39€.

En vente sur :
http://www.editions-chronique.com


LES GENS DE MON PAYS - Philippe MEYER

LES GENS DE MON PAYS - Philippe MEYER

Le livre le moins parisien et le plus français qui soit.
Philippe Meyer a le goût d'y aller voir de près. Son désir de raconter est aussi vif que son appétit de comprendre. Il a donc repris la route, le train, l'avion et même le vélo électrique pour aller dans des campagnes, des villages, des petites villes dont il ne savait presque rien, et nous non plus ; mais des gens rencontrés au hasard, qui avaient vus d'autres gens, lui avaient donné envie d'en apprendre davantage.
Les étapes du voyage ne sont pas les endroits les plus télévisés. Personne ne sait situer le Carladez, à part les patrons de bistros. Ou se trouve exactement l'île de Groix ? De Tulle, on sait Chirac et puis Hollande, mais quid de cette ville complexe ? Épinal n'est pas du tout une préfecture endormie, elle a connu un magicien et on y déguste la meilleure tête de veau possible. Qu'est-ce qui anime les irréductibles Gascons de Vic-Fezensac, arc-boutée sur sa féria et son festival de musique afro-cubaine ? Et le Louvre installé à Lens, comment est-ce arrivé et qu'est-ce qu'il y apporte ?

Voilà le livre d'un écrivain-sociologue-journaliste dont le fil conducteur est l'empathie, le besoin affectif de faire des rencontres le plus loin possible. C'est un « flâneur salarié » dont la force est d'ignorer la hiérarchie entre les quidams et les importants.
Parution : 6 Novembre 2014
Format : 1 x 215 mm
Nombre de pages : 252
Prix : 20,00 €
ISBN : 2-221-13706-X
L'Alamboutic

A vous, les amoureux de gastronomie, soutenez L'Alamboutic pour qu'elle offre un nouvel espace de dégustation.

Nous avons murement réfléchi ce projet et sommes fiers de l’aboutissement.

Cependant, nous souhaitons proposer à nos clients un endroit plus spacieux avec une mise en valeur des produits. Notamment l’Armagnac pour lequel nous voulons créer un espace dédié. Il ne faut pas être pressé avec l’Armagnac, ce trésor de la Gascogne. Il faut prendre le temps de le regarder, le sentir, le déguster. Un lieu cosy pour laisser le temps nécessaire à notre clientèle de savourer ce joyau de notre terroir est l’objet de notre exposé.

Nous souhaitons continuer à ravir vos papilles dans un nouvel espace. Pour cela, nous avons besoin de vous !

Grâce à vous, nous voudrions mieux dans ce Plus Beau Village de France. Notre but est de rassembler dans un bel écrin le meilleur de la Gascogne, tant niveaux vins que l’épicerie fine.

Nous vous sollicitons alors.

Si vous êtes gourmets et aimez manger local, avec des produits de qualité, venez nous encourager.

http://www.grainedegers.fr/projects/451/lalamboutic/accueil#le-projet

Cécile, Responsable de l 'Alamboutic
32250 Fourcès, France
cecile@lalamboutic.com
En Midi-Pyrénées, suivez notre guide Sandrine

En Midi-Pyrénées, suivez notre guide Sandrine ! !

Sandrine du Comité Régional du Tourisme vous propose de découvrir ou redécouvrir les grands sites et les coins secrets de Midi-Pyrénées. Suivez le guide sur France Bleu Toulouse.

Vous allez adorer Midi-Pyrénées.... :) Et vous aimerez la voix pleine d'alégria de Sandrine, femme d'exception avec qui nous partageons les mêmes valeurs d’authenticités.

Bon j'espère que dans les coins secrets elle parlera bientôt de Bascous dans le Gers ! ! :)

France bleu : L’émission de Sandrine

Retrouvez aussi les bons plans de Sandrine pour le Tourisme en Midi-Pyrénées sur :
Facebook
et
Twitter

Nous pourrions ne concevoir que des projets rapides et à moindre coût, sans aucun respect pour notre métier ou la relation que l’on construit. Mais nous ne pouvons réduire notre business à une course pour ce type de productivité.

Nous avons choisi une autre voie. Une voie avec des artistes et des créateurs pour privilégier la touche humaine et révéler votre personnalité dans chaque réalisation.

Ce n’est pas accessoire, c’est essentiel.

N124 Accès au site N124